Le cousu Goodyear
Le « GOODYEAR » doit son nom à Charles Goodyear qui révolutionna le monde de la chaussure en inventant, en 1869, une machine réalisant des coutures remplaçant celles faites à la main auparavant.

Cette couture assemble une première semelle intérieure, la tige, et une bande de cuir appelée trépointe qui fait le tour de la chaussure.
En réalité, ce que l'on appelle couramment une chaussure « goodyear » fait l'objet d'une seconde couture dite « petits points » qui relie la trépointe à la semelle d'usage. Cette couture, effectuée avec un fil poissé pour l'étanchéité, est éventuellement visible sous la semelle.

Ce double montage, d'un prix élevé, permet d'effectuer des ressemelages successifs tout en conservant à la chaussure sa forme, sa patine et un confort inégalable.